recutement

Combien coûte un recrutement raté ?

Le recrutement dans une entreprise n’est jamais une tâche simple. Même si les leviers du recrutement sont variés, qu’il réussisse ou qu’il échoue, un recrutement coûte très cher. Bien qu’il ne soit pas facile d’évaluer ce coût, nous allons identifier les postes de dépenses visibles du recrutement mais aussi les coûts cachés : souvent les plus importants pour une entreprise.

Qu’est-ce qu’un recrutement raté ?

On définit un recrutement de raté, lorsque le collaborateur reste moins de 12 mois dans l’entreprise qui l’a embauché. Le départ peut être du fait de l’entreprise ou du salarié. On a tendance à penser que plus le départ est rapide et moins il coûte cher. En effet, un salarié qui part pendant sa période d’essai coûtera moins cher qu’un salarié dont l’entreprise souhaite se séparer à l’issu de cette période.

Quels sont les coûts visibles d’un recrutement raté ?

Un recrutement raté engendre un certain nombre de coûts qui peuvent être quantifiable pour l’entreprise. Les principaux sont les suivants :

  • Les frais de recrutement : que ça soit des coûts salariaux internes (RH par exemple) ou des frais de prestataires du recrutement.
  • Les salaires versés au salarié.
  • Les charges sociales liées à ce salarié.
  • Les coûts de rupture si la période d’essai est dépassée.

Quels sont les coûts cachés d’un recrutement raté ?

Il faut rajouter des coûts moins visibles aux coûts directs, les principaux sont les suivants :

  • Les coûts liés à la formation du salarié dans l’entreprise et le temps qui lui a été alloué.
  • Les coûts liés à la désorganisation de l’entreprise si le salarié avait un poste d’encadrement.
  • Les coûts liés aux erreurs commises par le salarié.
  • Les coûts liés aux fournitures utilisées.
  • Les coûts du prochain recrutement.

Nous avons pris l’exemple d’un recrutement raté pour un commercial qui n’est resté que deux mois en poste :

  • 3000€ de salaire brut par mois + 690€ de charges patronales par mois : 7380€
  • 20% du temps de travail à un autre commercial pour sa formation en interne. On considère que l’autre salarié gagne 30% de salaire supplémentaire soit 3900€ par mois + les charges patronales de 897€ par mois, soit : 1918.8€
  • Les frais de recrutement qui correspondent à 25% du salaire brut annuel : 9000€

Les coûts indirects étant difficilement quantifiables, le coût d’un recrutement raté d’un commercial avoisine les 18 298€. Heureusement, chez Abil Ressources, nous offrons la garantie à nos clients, si le candidat en poste ne vous convient pas ou démissionne, nous vous garantissons de vous fournir le candidat parfait dans le délai imparti.