Les délais d’indemnisation de l’ARE

Pour faire suite à nos articles, « Les conditions pour bénéficier de l’ARE » et  « Le mode de calcul de l’ARE », nous tenions à rappeler que l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) est une aide prévue par Pôle Emploi pour se subsister aux salaires des personnes ayant perdu involontairement leur emploi. Nous allons terminer ce volet explicatif sur cette allocation en vous détaillant les délais d’indemnisation afférents.

Les délais de carence et de différé pour le versement de l’ARE

L’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi comporte un délai de carence qui est de 7 jours à compter de l’inscription à Pôle Emploi.

Egalement, un différé d’indemnisation de congés payés vient s’appliquer. Ce différé est calculé à partir des indemnités de congés payés qui ont été versés à la fin du ou des contrats. Ces derniers doivent survenir dans les 91 jours qui précèdent la date de fin du dernier contrat.

Une carence spécifique peut aussi intervenir si le salarié intérimaire a perçu des sommes qui excèdent les indemnités légales liées à la rupture du contrat. Ce différé vient s’ajouter aux précédents.

La durée d’indemnisation de l’ARE

La durée d’indemnisation est calculée à partir de l’âge de l’intérimaire et de la durée de son activité salariée.

  • Pour les personnes de moins de 50 ans : la durée d’indemnisation est égale à la durée travaillée dans une limite de 24 mois.
  • Pour les personnes de plus de 50 ans : la durée d’indemnisation est égale à la durée travaillée dans une limite de 36 mois.

A noter que vous êtes informé de vos droits par Pôle Emploi. Cet organisme vous fournira le montant, la durée de l’indemnisation ainsi que la date du premier jour du versement.

Découvrez ici tout le détail de calcul de votre ARE

Découvrez ici comment bénéficier de l’ARE